Pourquoi faire des études en informatique ? Et pourquoi en faire un métier ?

Tout d'abord, bienvenue sur le nouveau site du département d'informatique de la faculté des sciences de l'Université de Nantes. Nous espérons qu'il vous sera utile, que vous soyez lycéens, parents, étudiants, ou intéressés à quelque titre que ce soit par les formations et la recherche effectuées par le département.

Pour revenir à la question posée dans le titre et pour faire simple, on pourrait dire que l'informatique est aujourd'hui part intégrante de l'ensemble des activités humaines. Maîtriser la conception, la pratique et le développement de logiciels permet donc de prétendre à occuper des postes souvent stratégiques dans la plupart des secteurs d'activité. Pour aller plus loin, le philosophe Michel Serres expliquait récemment que l'apparition et le développement de l'informatique était une révolution comparable par son impact à l'invention de l'écriture, puis à celle de l'imprimerie.

Les changements majeurs introduits par l'informatique sont en effet visibles partout et par tous. Dans la vie courante, internet et la téléphonie mobile supplantent l'ensemble des moyens de communication et de diffusion (téléphone, courrier, journaux, réseaux sociaux, services administratifs, débats). Les loisirs sont directement concernés (musique, livres, cinéma, jeux vidéos, équipements sportifs). Et bien sûr, il n'y a pratiquement plus de métier qui ne soit profondément réinventé par les avancées constantes de l'informatique (imagerie médicale, transports de passagers et de marchandises, réseaux de communication, énergies, aide à la décision et gestion des entreprises, nouveaux services numériques, télécommunications, journalisme et communication, droit et sécurité, industrie du jeu et du cinéma, etc.)

A ce titre, les métiers de l'informatique sont aujourd'hui extrêmement variés. Les métiers de technicien et d'ingénieur informaticiens occupent une place importante, dans des secteurs comme la gestion des entreprises, les télécommunications, les transports, la santé, les loisirs, les media, l'énergie ou l'environnement. Ces métiers comportent une partie technique et une part au moins aussi importante de relations humaines au sein d'équipes multidisciplinaires, avec des clients ou des partenaires, avec des utilisateurs.

De nombreux informaticiens sont aussi des concepteurs d'outils et d'applications qui maitrisent à la fois la technique informatique et le domaine d'application (transports, spatial, gestion des entreprises, télécommunications, énergie et environnement, formation, etc.). D'autres enfin deviennent commerciaux, chefs de projets, directeurs des systèmes d'information, mais aussi chercheurs, enseignants, consultants, etc.

Pour conclure, ajoutons deux faits. Tout d'abord, l'évolution des technologies amènera de manière certaine les informaticiens formés aujourd'hui à évoluer continûment dans leurs vies professionnelles pour intégrer de nouveaux concepts et de nouvelles techniques, parfois révolutionnaires (par exemple l'arrivée imminente de l' « internet des objets »). Ensuite, du coté des perspectives d'emploi et de carrières, l'ensemble des études prospectives montrent que les deux secteurs où les besoins français, mais aussi mondiaux, ne seront sans doute pas couverts dans un avenir proche sont la santé et l'informatique. 

Les informaticiens ont de beaux jours devant eux !

Salima Hamma

Directrice